338 résultats

Citroën C4

  • Coupé 3 portes et hatchback 5 portes
  • Familiale compacte
  • Lancement en 2004
  • Seconde génération en 2010
  • Moteur essence et Diesel 3 et 4 cylindres
  • Véhicule très confortable
  • Successeur de la Citroën Xsara

La Xsara, lancée en 1997 pour succéder à la ZX, a elle-même cédé le flambeau à la C4 en 2004. Le constructeur changeait une nouvelle fois de cap. La Citroën assemblée outre-Quiévrain (le constructeur français exploite aussi des usines en Argentine, en Russie et en Chine, à destination des marchés locaux) cherchait clairement à se rapprocher des voitures allemandes. Du moins en ce qui concerne le style : la version 5 portes de la C4 semblait nettement plus costaude que la Xsara, qui était plutôt fluette. N'empêche, Citroën oblige, la voiture présentait des traits assez particuliers. La coupe du toit de la version 5 portes par exemple, étonnamment arrondie, alors que le coupé (c'est-à-dire le modèle 3 portes), à l'allure plus dynamique, héritait d'une lunette arrière en partie verticale.

À l'intérieur, c'était également la surprise. On pourrait évoquer les nombreux moniteurs et écrans électroniques (tous d'une couleur d'éclairage différente, ce qui donnait une sensation plus désordonnée que le but recherché), mais songeons surtout au volant avec moyeu fixe, c'est-à-dire la partie centrale dans laquelle est logé l'airbag. Comme il ne pivote pas avec le reste du volant, Citroën a eu l'idée très astucieuse d'y intégrer une batterie de boutons. Le constructeur français prétend même que son airbag est plus efficace, car mieux adapté à la physionomie des occupants, et que sa C4 se révèle donc plus sûre en cas d'accident.

La première génération C4 proposait 3 moteurs essence et deux Diesel, développant une puissance nominale de 90 à 138 ch, et plusieurs modèles de transmission – notamment la robotisée, à la réputation douteuse, en raison des changements de vitesse rugueux et imprévisibles fort critiqués par la presse automobile spécialisée. Mais la plupart des propriétaires de C4, une fois habitués à ce comportement un peu erratique, s'en dirent très satisfaits.

La fin du coupé

La seconde génération C4 a été présentée en 2010. Sa ligne semblait plus dynamique et l'aménagement intérieur plus conventionnel. Peut-être par la disparition du volant inhabituel, ainsi que du modèle coupé. Citroën a sans doute voulu miser davantage sur le développement de sa gamme DS. Effectivement, cela s'est traduit par le lancement de la DS4, sorte de croisement présentant des similitudes avec cette C4. Les propulseurs essence et Diesel 4 cylindres sont toujours au catalogue, mais les plus récentes versions se déclinent également avec le moteur 3 cylindres turbo de nouvelle génération (alimenté à l'essence). Ils sont tout aussi puissants, mais rejettent moins de CO2.

Les alternatives à la Citroën C4

La C4 partage la structure technique des modèles Peugeot similaires, à ceci près que ces derniers sont davantage axés sur la dynamique de conduite et un peu moins sur le confort. Il n'est donc pas illogique de lorgner du côté d'une 307 ou 308. Parmi d'autres alternatives, par exemple les Golf, Leon, Focus, Mégane, i30, Cee’d, Bravo, Astra, etc. La liste est longue.

Acheter une Citroën C4 d'occasion ?

D'accord, une Citroën ne garantit pas la meilleure valeur de revente. Mais c'est tout profit pour l'acheteur d'un modèle d'occasion. On trouve déjà des exemplaires de C4 à 3000 € sur 2ememain.be. Bien sûr, le kilométrage des modèles Diesel peut parfois se révéler énorme. Pour une voiture de dernière génération, il faut prévoir un budget d'au moins 7000 €. Près d'une voiture d'occasion sur 3 proposée sur ce site roule à l'essence. La version la plus rare ? Le coupé de première génération.

Montrer plus