Désolé de vous déranger, mais nous avons d'importantes nouvelles pour vous!

Bonnes nouvelles pour vous! Maintenant que Kapaza met fin à ses activités, 2ememain.be est plus que jamais le plus grand site de petites annonces de Belgique.

  • Encore plus d'acheteurs potentiels pour vos articles et donc, une vente plus rapide.
  • Vu que tout le monde se retrouve désormais sur 2ememain.be, vous avez la certitude de trouver ce que vous cherchez !
743 résultats

Mercedes Classe A

  • Monovolume compact ou cinq-portes hatchback compacte
  • Première génération à partir de 1997
  • La version allongée s'appelle la Classe B
  • A servi de base au ludospace Vaneo
  • Deuxième génération en 2004
  • Troisième génération en 2012, issue d'une recette plus conventionnelle

Vers le milieu des années nonante, Mercedes s'aventure sur un nouveau terrain jamais défriché en sortant sa Classe A. Jamais une Mercedes n'était venue concurrencer la Volkswagen Golf. Et jamais Mercedes ne l'avait fait en utilisant une transmission intégrale. Les Allemands n'avaient cependant pas l'envie de mettre directement des bâtons dans les roues à qui que ce soit. L'idée de la marque étoilée était de sortir un concept novateur. La A de la première génération revêtait dès lors l'allure d'un monovolume intelligent et compact. Et quand nous disons intelligente, ce n'est pas seulement parce que beaucoup de clients en appréciaient l'assise rehaussée, mais aussi parce qu'elle était au point techniquement parlant. La Classe A reposait sur une plateforme "sandwich". Un plancher double, si l'on veut, dans lequel a été inséré le gros des composants mécaniques. La Classe A a beau paraître petite de l'extérieur, son intérieur était vraiment très spacieux. Et sûr en prime. En cas d'accident sérieux, les pièces mécaniques dures venaient en effet s'amasser sous les passagers.

Faux départ

La Mercedes Classe A a cependant pris un faux départ. Précisément quand les journalistes automobiles suédois font passer au modèle un test eland, qui consiste en un parcours de slalom à grande vitesse et que la Classe A s'est retournée... La marque étoilée s'est sentie obligé de rappeler tous les exemplaires déjà livrés pour modification du châssis et de monter de série un contrôle de la stabilité. Il s'est, ensuite, avéré difficile de faire se retourner la Classe A. Mais le mal était fait. On ne peut pas dire que la Mercedes junior se soit mal vendue, mais elle aurait sans doute eu plus de succès si les médias n'avaient pas mis le feu aux poudres.

Deuxième génération

Il faut attendre 2004 pour voir Mercedes lancer la Classe A de deuxième génération. Cette version semble un peu plus basse, bien qu'elle ne le soit pas vraiment. En fait, ce concept est resté le même. Mais le constructeur a prévu une trois-portes d'apparence un peu plus dynamique au renfort de la cinq-portes.

Troisième génération

En 2012, la tendance des mini-monovolumes a largement dépassé son temps fort. Et, dans l'intervalle, Mercedes ne s'est pas seulement sentie suffisamment forte pour oser concurrencer directement l'Audi A3 et la Série 1 de BMW, l'étoile a clairement rajeuni son visage. La Classe A actuelle n'a donc plus rien de comparable avec ses aînées. Ce hatchback tendance séduit aussi la clientèle de véhicules de leasing. Un élément que les deux premières générations n'ont jamais pu inscrire à leur palmarès. Son apparence sportive ne signifie cependant pas qu'elle en a tout d'une.

Possibilités de motorisation

Mercedes a toujours installé un moteur quatre-cylindres dans sa Classe A. La gamme de versions à essence et diesel était vaste, et la boîte pouvait être automatique ou manuelle, et ce, dès le départ. Dans le cas de la génération la plus récente, nous ne trouvons pas que des moteurs Mercedes dans ce véhicule, des moteurs Renault y ont fait leur entrée. Ils sont plus compacts, et aussi plus économiques que ceux de la marque à l'étoile.

Mercedes Vaneo et Classe B

En 2001, Mercedes rallonge le châssis de la classe A, et rehausse encore la garde au sol. Ce modèle donne aux clients des ludospaces - qui sont, à vrai dire, des camionnettes compactes aménagées pour le transport tout confort de personnes - la possibilité d'inscrire leur transport dans le segment premium allemand. Cette auto s'appelle Vaneo, elle fait un flop, et n'aura jamais de successeur. Mais tout de même, en 2004, Mercedes reprend un chemin similaire en lançant sa Classe B. Une sorte de solution intermédiaire, si l'on veut ; c'est une classe A avec un châssis long. Au changement de génération en 2012, tandis que la Classe B reste fidèle la tradition du monovolume, la A se mue en hatchback conventionnel.

La concurrence de la Mercedes Classe A

Cela coule de source, vous pouvez clairement mettre la dernière Classe A dans la balance avec d'autres hatchbacks du segment premium. Les deux premières générations ont cependant peu de concurrentes directes. Et c'était naturellement le plan de Mercedes. Vous pouvez vous intéresser à l'Audi A3, à la Série 1 de BMW ou - dans la catégorie alternative - à la Lexus CT200h ou bien aux monovolumes compacts. En fin de compte, l'Opel Meriva reste l'un des modèles les plus comparables.

Acheter une Mercedes Classe A d'occasion

Vous trouverez déjà une Mercedes Classe A d'occasion sur 2ememain.be pour quelques milliers d'euros seulement. Et pas forcément avec un kilométrage astronomique au compteur. Ce sera surtout le cas chez les modèles à essence, sachant que les diesels sont surtout - c'est logique - l'apanage de ceux qui roulent beaucoup. On trouve une Classe A de dernière génération pour un budget à partir d'environ 16 000 euros.

Montrer plus