Désolé de vous déranger, mais nous avons d'importantes nouvelles pour vous!

Bonnes nouvelles pour vous! Maintenant que Kapaza met fin à ses activités, 2ememain.be est plus que jamais le plus grand site de petites annonces de Belgique.

  • Encore plus d'acheteurs potentiels pour vos articles et donc, une vente plus rapide.
  • Vu que tout le monde se retrouve désormais sur 2ememain.be, vous avez la certitude de trouver ce que vous cherchez !

BMW Serie 1

  • Le modèle d'entrée de gamme de BMW
  • Trois-portes ou cinq-portes
  • Coupé et cabriolet dès la première génération
  • Propulsion
  • Dynamique et premium
  • Valeur résiduelle élevée

BMW a lancé la Série 1 en 2004 dans le but de séduire un nouveau public de commerciaux plus jeunes et drainer davantage de clients vers la marque. Il n'a, en effet, jamais existé de BMW aussi compacte que la Série 1. Il était aussi bien vu d'inscrire son existence directement dans le sillage de l'Audi A3. BMW a surtout joué la carte du plaisir de conduite. Sa structure équipée d'un moteur positionné dans le sens longitudinal et la propulsion ont toujours été le gage d'un comportement sur route dynamique. La Série 1 ne fait pas figure d'exception de ce point de vue. C'est une BMW, donc un véhicule alliant le confort à une sensation de conduite fine et des réponses dynamiques au taco-tac. L'électronique veille naturellement au grain, même pour les versions les plus puissantes.

Si elle a acquis la réputation d'un véhicule au comportement routier fin, la première génération n'a pas celle d'être vraiment spacieuse. Pas mal de place se perd en effet en raison de sa structure technique. Ce qui explique pourquoi la troisième génération que BMW s'apprête à sortir sera une traction dont les moteurs seront positionnés transversalement. À longueur identique, celle-ci est plus spacieuse pour les passagers et les bagages. Par rapport aux nombreux autres véhicules de milieu de gamme, la Série 1 offre moins d'espace, surtout aux passagers à l'arrière et au niveau du coffre. Son jeu de lignes assez hétéroclite n'a pas été du goût de tout le monde, mais il a pour avantage de peu vieillir.

La deuxième génération est sortie en 2011 et figure toujours dans le catalogue. Ce sera la dernière de cette série à être une propulsion. Le coupé et le cabriolet ont, dans l'intervalle, été supprimés de la Série 1 pour migrer dans la Série 2. Un tour de marketing par lequel BMW a pu revoir ses prix à la hausse, sans revoir les questions techniques foncièrement.

La gamme de la Série 1

En 2004, pour la Série 1, BMW a prévu exclusivement des cinq-portes. En 2007, l'entreprise a cependant trouvé opportun d'ajouter une trois-portes pour offrir du choix. Celle-ci présentait presque la même silhouette que la cinq-portes. Un véritable coupé, gage de dynamisme, est également sorti cette année-là, et un an plus tard, un cabriolet, sur cette même base.

Un moteur pour chacune

Depuis le lancement, BMW a sans cesse étoffé la palette de motorisations. L'entrée de gamme diesel développe moins de 100 CV et les versions les plus musclées jusqu'à 300. La BMW M1 Coupé fait figure d'exception. Cette variante remodelée en profondeur du Coupé, qui était équipée d'un six-cylindres en ligne de trois litres à deux turbos développait pas moins de 340 CV. Le constructeur a limité sa production à 2 700 unités. Un futur objet de collection.

Les alternatives à la BMW Série 1

Si vous recherchez une BMW Série 1 dans le segment des véhicules de milieu de gamme compacts (segment C) de classe premium, vous pouvez naturellement envisager une Audi A3 ou également la Mercedes Classe A plus récente. D'autres alternatives coulant moins de source existent également. La Lexus CT200h hybride en fait partie. Ou alors, pourquoi pas une Alfa Romeo 147 vraiment dynamique ?

Acheter une BMW Série 1 d'occasion

La Série 1 de BMW n'est pas la plus modique de son segment. Sans doute en raison du fait qu'elle ne figure pas sur le marché depuis des lustres, que de ce fait le prix en occasion est relativement élevé et aussi vu la stratégie d'options bien connue de BMW (coque vide, toutes options en sus) qui obère son prix. Mais sa cote est vraiment stable et ce véhicule est connu comme relativement économique.

En raison de leur popularité comme véhicules de leasing, les diesels dominent le marché de l'occasion. Les versions à essence sont moins faciles à trouver, mais elles sont meilleur marché. La variante la plus populaire est la cinq-portes, notamment en raison de sa popularité sur le marché fleet. Trouver une bonne occasion pour moins de 5 000 euros relève de la chance ; le prix des véhicules récents bien équipés peut grimper jusqu'à 25 000 euros.

Montrer plus