379 résultats

Toyota Yaris

  • Entrée sur le marché en 1999
  • Changements de génération en 2005 et 2011
  • Dernière génération disponible en version hybride
  • Trois-portes ou cinq-portes
  • La variante en monovolume s'appelle Verso
  • Successeur de la Toyota Starlet

En 1999, Toyota trouve le temps de prendre une nouvelle direction dans le segment des superminis. Le constructeur remplace sa Starlet "carrée" et surtout fonctionnelle, par la Yaris. Le modèle est plutôt rond, sûr de lui, sympathique, et assez tendance. Sa tenue de route est excellente et ses motorisations sont déjà évoluées pour leur époque. De plus, le modèle fait d'emblée honneur à l'image de qualité et de fiabilité chère à Toyota.

Un an après le lancement des trois-portes et cinq-portes, Toyota lance un monovolume - disons-le comme ça - d'apparence assez singulière. Du point de vue commercial, il pâtit de son apparence bizarre. Clairement, Toyota est allée trop loin. Mais ce modèle est vraiment pratique aussi. Son grand hayon donne accès à un espace de chargement d'une taille rare, sinon jamais vue dans les dimensions limitées du modèle. 

La Yaris embarque des trois-cylindres et quatre-cylindres essence, et nous avons également une variante baptisée "Yaris TS" - TS pour "Toyota Sport".

La deuxième génération de Toyota Yaris

La deuxième génération de la Yaris est un peu plus grande et plus adulte. Toyota voulait faire mûrir cette voiture en même temps que ses clients. Lors de ce changement de génération, les Japonais en profitent pour investir sérieusement dans la sécurité. La Yaris sera la première de son segment à obtenir le score maximal de cinq étoiles aux crashtests EuroNCAP. En ce qui concerne les motorisations, nous avons la trois-cylindres de 1,0 litre, la quatre-cylindres de 1,3 litre ou la diesel de 1,4 litre.

La troisième génération de Toyota Yaris

En 2012, Toyota lance la troisième génération de Yaris. Son programme a changé. Elle mesure 3,9 mètres de long et 1,7 mètre de large, ce qui n'oblige plus les utilisateurs à circuler exclusivement en ville, mais aussi d'envisager des trajets plus longs en famille ou avec enfants en bas âge. Sur le plan moteur, peu a changé ; tant pis surtout pour ceux qui attendaient une motorisation diesel plus puissante. Mais il existe une alternative, qui est la Yaris Hybrid. Son moteur de 1,5 litre est couplé à un moteur électrique. La technologie hybride de Toyota permet surtout de réaliser des économies de carburant dans un environnement où les arrêts/reprises sont fréquents, comme dans les bouchons.

Les alternatives à la Toyota Yaris

Toyota a la réputation d'être fiable et solide, mais de ne pas être donné, ni en neuf, ni en occasion. Vous pouvez chercher des équivalents du côté des Allemandes, comme la Volkswagen Polo ou l'Opel Corsa. Une Ford Fiesta, une Peugeot 206, 207 ou 208, une Citroën C2 ou C3, une Honda Jazz ou une Nissan Note constituent d'autres possibilités.

Acheter une Toyota Yaris d'occasion ?

Vous trouverez déjà d'une Toyota Yaris de première génération pour moins de 2 000 euros, mais ce ne sont pas nécessairement les unités les plus "recommandables". Les exemplaires de la deuxième génération du modèle se négocient autour de 7 000 euros et le prix pour la dernière version grimpe rapidement à 10 000 euros. Toyota n'a pas accordé tellement d'attention aux moteurs diesel. Pourtant, près de la moitié de l'ensemble des modèles de Yaris en vente sur 2ememain.be sont équipés de moteurs diesel. La dernière génération en version hybride peut constituer une option intéressante, surtout pour ceux qui circulent principalement en ville ou sont souvent confrontés aux bouchons. Les hybrides sont assez rares sur le marché, et ces versions sont relativement chères. Elles se négocient entre 14 000 et 18 000 euros

Montrer plus