328 résultats

Renault Laguna

  • Berline ou break polyvalent
  • Trois générations depuis 1993
  • Réputée pour son confort
  • Diesel compact et économique
  • Variante coupé très rare
  • Gizmo : avec 4 roues directionnelles
  • Succède à la Renault 21

La fabrication de la Laguna a débuté fin 1993 pour trouver ses premiers clients début de l'année suivante. Bien que devant marquer une rupture stylistique, Renault continua d'accorder ses priorités pour une vaste familiale : sa voiture devait avant tout être confortable, spacieuse et polyvalente. Il ne l'a jamais déclinée en sedan 4 portes et son break est certainement l'un des plus grands de ce segment de marché. Succédant à la Renault 21, la première génération demeura au catalogue jusqu'en 2000, elle représente aujourd'hui une occasion très bon marché.

Deuxième génération Laguna

À l'instar de sa devancière, la deuxième génération lancée en 2000 proposait une large panoplie de motorisations, depuis le 1.6 litre essence jusqu'au V6 de 3 litres, et les 1.9 dCi, 2.0 dCi et 2.2 dCi qui ont officié pendant 7 ans. Cette Laguna ayant grandi de 7 cm (et 2 en largeur), elle était encore plus spacieuse que la première génération, mais attirait surtout l'attention par son design. Sans être fondamentalement atypique, cette Renault était généralement considérée comme une automobile très belle et magnifiquement équilibrée, même en version break. C'était en outre un véhicule très sûr : lorsque l'organisme indépendant Euro-NCAP l'a testé, ses résultats étaient si bons que les méthodes d'évaluation ont été adaptées pour toutes les autres voitures.

Troisième génération

La Laguna se retire en 2007 pour la relève de la garde. Si elle semble plus dynamique, cette troisième génération ne parvient pas à égaler le design de la précédente. Il n'en reste pas moins que c'est une voiture très sophistiquée, spacieuse, confortable et sobre à la pompe. Le bloc Diesel de 2 litres est conservé, mais le 1.5 dCi, petit mais costaud, suivi plus tard du 1.6 dCi (montant jusque 130 ch), ont surtout connu une grande popularité dans nos contrées.

Cette fois, la Laguna a également été produite sous forme de coupé. Un modèle très rare en fait, proposé en essence, mais également en Diesel, qui devait servir de fer de lance à l'introduction de technologies neuves. Car si la familiale de Renault est demeurée une pure traction avant, les Français ont imaginé un essieu arrière "4Controll". À faible vitesse, un moteur électrique fait pivoter le train arrière pour réduire le rayon de braquage, tandis qu'à allure plus soutenue, il pivote légèrement dans le même sens que les roues avant pour garantir une plus haute stabilité. Le dispositif "4Controll" a ensuite été proposé en option sur les modèles berline et break.

Les rivales de la Renault Laguna

Pour énumérer les concurrentes d'origine similaire, nous pourrions nous limiter aux Citroën C5 et Peugeot 407/408. Il y en a bien sûr d'autres, car presque chaque constructeur est représenté dans le segment des grandes familiales moyennes. Mais dans la catégorie des familiales "non premium", impossible de ne pas mentionner les VW Passat et Ford Mondeo. Pour une alternative plus récente, lorgnez du côté des Seat Exeo ou Hyundai i40.

Acheter une Renault Laguna d'occasion ?

La Renault Laguna n'a certainement pas la meilleure valeur de revente dans son segment. Une fois encore, c'est une bonne nouvelle pour l'amateur de véhicules d'occasion. On trouve sur 2ememain.be des exemplaires dans toutes les catégories de prix, de quelques centaines d'euros à plus de 20 000, ce qui est somme toute logique pour une voiture qui existe depuis plus de 20 ans. La majorité roule au Diesel et le break est même plus fréquent que la version 5 portes, le coupé étant naturellement le plus rare.

Montrer plus