391 résultats

Renault Kangoo

  • Existe en utilitaire (camionnette) ou en familiale (ludospace)
  • Succède au Renault Express
  • Présentation en 1997
  • Seconde génération, nettement plus grande, lancée en 2008
  • Très fréquent avec moteur Diesel 1.5 dCi

Renault lance son Kangoo en 1997, pour rivaliser avec les Peugeot Partner et Citroën Berlingo, deux modèles qui existent soit en version camionnette, soit comme voiture familiale. Celle-ci, sans être un luxueux monovolume, veut au moins offrir autant d'espace. La recette du Kangoo, qui succède au Renault Express, à vocation nettement plus utilitaire, est identique.

Grande facilité d'emploi

Les principaux critères d'achat de la clientèle du Kangoo sont le bon rapport prix/volume et la facilité d'emploi pour le toit surélevé, le hayon arrière qui s'ouvre en grand et les larges portes latérales. À l'instar des Berlingo et Partner précités, le Kangoo se vend comme des petits pains auprès des familles, des bricoleurs et des adeptes de loisirs actifs. Mais il trouve également preneur auprès des entreprises, notamment dans le secteur du bâtiment. Le premier Kangoo tient bon 11 ans. Le catalogue a même compté un Kangoo 4x4.

La seconde génération a réellement forci, en largeur, mais aussi et surtout en longueur, de 20 cm ! En augmentant les mensurations de la seconde génération, Renault séduit encore plus les familles. Il estime nécessaire de décliner sa gamme par le bas en proposant une version raccourcie (car la première génération proposait déjà une variante allongée) : c'est le Kangoo BeBop, au succès mitigé.

Uniquement des moteurs 4 cylindres, sauf les électriques Le Kangoo est toujours alimenté par des motorisations 4 cylindres. Les variantes essence 1.2, 1.4 et 1.6 ne sont pas spécialement puissantes ; les plus vendues sont alimentées au Diesel. Le catalogue proposait au départ le bloc 1.9, mais Renault lui a vite préféré le 1.5 dCi, très civilisé et performant (110 ch).

La seule alternative aux motorisations 4 cylindres est le Kangoo 100 % électrique, dépourvu de moteur à combustion. Son autonomie est limitée, mais les frais d'emploi et d'entretien sont réduits.

Les alternatives au Renault Kangoo

Les deux rivaux naturels du Kangoo sont les jumeaux français déjà précités. Des concurrents germaniques sont venus les rejoindre : Opel propose un produit comparable sous la forme du Combo et Volkswagen avec le Caddy.

Acheter un Renault Kangoo d'occasion ?

On trouve en permanence des centaines de Renault Kangoo d'occasion sur 2ememain.be. Les exemplaires les plus âgés coûtent à peine quelques milliers d'euros. Mais tout bien compté, c'est relativement cher, ce qui montre à quel point les gens apprécient l'aspect pratique de ce modèle. Pour les Kangoo de première génération, le kilométrage est évidemment un aspect à prendre en compte. Et pour les versions fourgonnettes, il convient d'analyser attentivement les traces d'usure, car tous les utilisateurs ne sont pas spécialement soigneux. On trouve déjà des Kangoo de la plus récente génération aux alentours de 4000 €. Les modèles quasi neufs en coûtent au moins 10 000 de plus. La grosse majorité de ces ludospaces étant vendus neufs avec un propulseur Diesel, il est logique que le marché de l'occasion en soit le fidèle reflet. Seul un Kangoo sur cinq tourne à l'essence.

Montrer plus