178 résultats

Renault Espace

  • Grand monovolume de Renault
  • La plus récente génération a des allures de crossover
  • Un des pionniers du segment des monovolumes
  • Spacieux et fonctionnel, mais…
  • Première génération fabriquée en collaboration avec Matra

Le monovolume est né au début des années 80. Auparavant, les voitures de plus de 5 personnes étaient pratiquement toujours des fourgonnettes transformées, dont le confort, l'isolation phonique, les performances, le comportement routier et les matériaux étaient loin de rivaliser avec les voitures ordinaires. Mais Renault a été incité par Matra (qui à l'époque avait son mot à dire dans la Régie) à tester une autre formule. Une voiture vraiment confortable, mais qui aurait l'habitabilité d'un minibus. Présenté en 1984, son nom était révélateur : Espace. Un modèle hors du commun à plusieurs égards. La première génération, sortie des usines de Matra, avait une carrosserie en matières plastiques. Le poids était donc relativement bas et les performances assez bonnes. L'idée du monovolume germa chez Renault presque simultanément au lancement de la Chrysler Voyager américaine, dont les fondements étaient quasiment identiques.

Toujours plus grand… et plus lourd

Grâce à une aérodynamique inspirée du TGV, la première génération Espace est rapidement devenue le porte-drapeau d'un style. Mais en trouver un aujourd'hui est pratiquement impossible. En effet, ces automobiles étaient souvent considérées comme de petits utilitaires, et ne suscitant plus guère de sympathie à la fin de leur carrière, elles ont été vouées aux ferrailleurs.

La seconde génération Espace apparaît en 1991. Malgré une esthétique totalement différente, Renault n'avait pas fait de gros efforts techniques. Le châssis et les motorisations étaient restés pratiquement identiques. À l'intérieur, le nouveau tableau de bord avait pour mission de camoufler ce manque d'innovation.

Troisième génération

Six ans plus tard apparaît la troisième génération Espace. Elle se distingue surtout par un intérieur futuriste, avec un tableau de bord numérique et central. Le châssis est toujours en acier galvanisé, qui partage d'ailleurs de nombreux composants avec la Renault Laguna de l'époque, et une carrosserie essentiellement en matières plastiques. Pour la première fois, Renault propose deux empattements : un Espace ordinaire et un Grand Espace. Cette génération n'arrive pas tout à fait au terme du cycle de renouvellement de 7 ans et est remplacée en 2003.

Une génération qui dure

Très différente, la quatrième génération n'est plus assemblée chez Matra, mais dans une usine Renault. La carrosserie en matières plastique est abandonnée, mais pas l'intérieur futuriste ni l'empattement Espace ou Grand Espace.

Contrairement à son prédécesseur, cet Espace allait durer. Il faut dire qu'il a été sérieusement retravaillé en 2006, et a ensuite occasionnellement bénéficié de menus perfectionnements, surtout pour répondre aux prescriptions légales. Il est resté au catalogue pendant 11 ans, une longue carrière qui n'est pas due, comme on pourrait le croire, à son succès. Au contraire, les ventes n'ont cessé de se tasser, en raison de l'attrait d'une nouvelle niche de marché : le SUV. Renault a longtemps hésité à lancer un successeur, ce qu'il fit finalement en 2014.

Un Espace crossover

a plus récente génération Espace essaie de jouer sur les deux tableaux : monovolume à l'intérieur – quoique moins spacieux qu'autrefois –, mais une forme effilée, pour séduire une clientèle qui n'est pas attirée par un minibus. C'est pourquoi le cinquième Espace est à la fois plus haut sur roues et plus bas de plafond, pour un look plus aventurier.

Au point de vue technique, les différences sont grandes. Par le passé, les Espace ont toujours bénéficié de motorisations généreuses. Certains ont même reçu un V6 Diesel de 3 litres. L'actuelle génération doit se contenter de modèles 1600. Une cylindrée nettement moindre, qu'une technologie plus moderne est toutefois censée compenser.

Les alternatives au Renault Espace

Ces dernières années, la présence de monovolumes dans les catalogues des constructeurs s'est vraiment tarie. Les modèles comparables sont rares : tout juste peut-on encore citer chez Ford les Galaxy et S-Max. Pour un modèle un peu plus ancien, on trouve encore les Fiat Ulysse, Peugeot 807 et Chrysler Grand Voyager (que Lancia a également très brièvement distribué).

Acheter un Espace d'occasion

Sur le site 2ememain.be, on trouve en général en permanence une centaine de Renault Espace de tout acabit. Certains exemplaires coûtent moins de 2000 €. Une aubaine quand on considère le prix d'achat initial. En raison du kilométrage souvent élevé, l'examen du carnet d'entretien de ces voitures est très important. Les Espace de quatrième génération sont souvent alimentés au Diesel, dont les caractéristiques lui conviennent mieux, et vendus pour moins de 20.000 €.

Montrer plus