date (récent)
10 résultats

Peugeot 806

  • Le monovolume de Peugeot
  • Similaire à la Citroën Evasion, à la Fiat Ulysse et à la Lancia Phedra
  • En production depuis 1994
  • Remplacée en 2002 par la Peugeot 807

Le marché des monovolumes a explosé au début des années 90. L'espace et le confort ont conduit de plus en plus de clients à opter pour un grand MPV, et ce sont surtout les constructeurs automobiles européens que l'on a vus se précipiter dans la course à la commercialisation d'un modèle. PSA (Peugeot et Citroën) a pour cela fait alliance avec le groupe Fiat. Une collaboration qui tombait sous le sens. Car les deux entreprises collaboraient déjà (et c'est encore le cas aujourd'hui) à la construction des camionnettes.

La collaboration a débouché sur quatre monovolumes techniquement identiques dans les marques Peugeot, Citroën, Fiat et Lancia. Ce quatuor inclut les Eurovans. Ils répondaient au nom de 806, Evasion, Ulysse et Zeta.

Bien qu'ils étaient techniquement identiques sur le plan technique et que tous présentaient des solutions techniques de même nature (comme les portes coulissantes à l'arrière et un tableau de bord central), des différences, même si ténues, les démarquaient sur les plans de l'équipement, du positionnement et du style. Par exemple, la Lancia était un peu plus luxueuse, et donc un peu plus chère également. Mais toutes avaient un museau spécifique intégrant, à tout le moins, une calandre unique.

De la place pour 8

Une 806 peut accueillir au maximum huit personnes. À tout le moins si en plus des deux sièges avant (là, pas le choix), vous avez opté pour deux banquettes arrière permettant d'accueillir chaque fois trois passagers. Dans les versions plus luxueuses, la place était limitée, tantôt à sept, tantôt à six places assises. Dans cette version-là, chaque passager s'assied dans son fauteuil individuel, et celui-ci est réglable.

*L'atout diesel *

Peugeot a proposé la 806 avec des motorisations essence jusqu'à 150 CV, mais en raison de son poids accru, le moteur diesel s'imposait de lui-même. Une source d'économie de carburant en cas de forte sollicitation. Le fait est que c'était souvent le cas. Car les puissances développées étaient assez modestes. À l'origine, nous avions un 1,9 l développant 90 CV et un 2,1 l développant 110 CV. Ultérieurement, ces puissances ont été revues à la hausse et les moteurs se sont modernisés. Après le remodelage intervenu en 1998, les motorisations des 806 étaient plus modernes et plus puissantes aussi, notamment par l'introduction du diesel à rampe commune. En sus de la boîte manuelle cinq rapports dont le modèle était équipé, une boîte automatique a également été lancée.

Les alternatives à la Peugeot 806

Toutes les personnes en quête d'une Peugeot 806 peuvent également envisager les petites sœurs du modèle. Ils ont tous été construits dans la même usine et sont, par conséquent, également comparables sur le plan de leur finition et de leur qualité de construction. Il existe davantage d'alternatives, comme la Renault Espace - un modèle que l'on s'arrachait déjà en 1994 au moment où la 806 a fait son apparition -, mais encore la Volkswagen Sharan, la Seat Alhambra, la Chrysler Grand Voyager et la Ford Galaxy.

Acheter une Peugeot 806 d'occasion

Les 806 d'occasion sont très rares. Et comme déjà mentionné supra, vous trouverez plus facilement une occasion en diesel qu'en essence. Par ailleurs, les exemplaires proposés en occasion affichent souvent un kilométrage vraiment élevé. Ils ne sont cependant pas chers et constituent donc une alternative envisageable pour tous ceux qui recherchent espace et confort sans s'éreinter les genoux.

Montrer plus