Désolé de vous déranger, mais nous avons d'importantes nouvelles pour vous!

Bonnes nouvelles pour vous! Maintenant que Kapaza met fin à ses activités, 2ememain.be est plus que jamais le plus grand site de petites annonces de Belgique.

  • Encore plus d'acheteurs potentiels pour vos articles et donc, une vente plus rapide.
  • Vu que tout le monde se retrouve désormais sur 2ememain.be, vous avez la certitude de trouver ce que vous cherchez !
417 résultats

Peugeot 307

  • Successeur de la Peugeot 306
  • Commercialisation à partir de 2001, en production jusqu'à 2008
  • Suivie par la Peugeot 308
  • Techniquement apparentée à la Citroën C4
  • Disponible en trois-portes et cinq-portes et en version break SW
  • Les motorisations diesel HDi sont connues pour leur agréable souplesse

Peugeot a lancé la 307 en 2001. Le modèle était le successeur logique de la 306 et le précurseur de la 308, qui a fait son entrée sur le marché en 2008. Entre-temps, la marque a décidé d'abandonner l'addition systématique d'une unité aux modèles de nouvelle génération. Précisément à l'époque de la deuxième génération de 308.

La 307 a hérité d'un châssis retravaillé, celui de son prédécesseur. Une plateforme déjà utilisée pour la Citroën Xsara et la Citroën ZX. Mais la 307 était plus spacieuse à tous égards. Pas le moins en hauteur. Un aspect qui se traduit par une assise sensiblement plus haute. Une tendance qui s'est presque généralisée pour l'ensemble des véhicules de milieu de gamme, à l'époque des monovolumes comme les Renault Scénic, Nissan Tino, Citroën Xsara / C4 Picasso, Meriva, Zafira - et la liste est encore longue - qui ont volé la vedette aux véhicules de milieu de gamme conventionnels. Peugeot n'avait pas de monovolume à l'époque dans sa gamme et le constructeur a opté pour un successeur un peu plus haut.

Des versions à gogo

L'offre de 307 était étendue, et pas seulement dans les versions à essence ou diesel, du point de vue des types de carrosserie également. Nous en comptons trois ou quatre (plus une sedan en dehors de l'Europe). Une hatchback cinq-portes, un Coupé-Cabriolet (une décapotable avec capote en dur) et deux variantes de break. La première s'appelait tout simplement « break » et offrait, pour sa catégorie, un gros volume de chargement. SW était collé au nom de la deuxième ; là, le côté lifestyle primait le côté utilitaire. Surtout, entre autres, vu l'aménagement et la présence d'un toit en verre. Beaucoup de gens se sont perdus entre le break et la SW, parce que cela voulait dire la même chose pour eux ; ce qui n'était pas le cas.

La Coupé Cabriolet était un quatre-places, mais les places à l'arrière n'étaient pas vraiment larges ni confortables. Comme le toit devait se ranger dans le coffre, le coffre était assez grand. Ce qui a un peu altéré la ligne du modèle, mais le coffre apparaît immense quand le toit est fermé.

La 307 était un peu plus sûre, et donc un peu plus lourde que la 306. Il n'est donc pas étonnant qu'on la vante moins pour ses performances sur route (un point fort de la 306) que pour le confort dont on y bénéficie.

Beaucoup de motorisations

La Peugeot 307 la plus rapide était équipée d'un deux-litres de 177 CV. Pas assez pour en faire ce que l'on pourrait appeler une bombe, mais elle dégomme. En tout cas, il faut de la chance pour en trouver une, parce que le deux-litres essence n'équipe que très peu des modèles qui ont été vendus par chez nous. Et les autres essences (un 2.0 de 140 CV, un 1.6 de 110 CV ou un 1,4 l de 75 ou 90 CV) étaient considérablement moins populaires que les motorisations diesel. Les clients ont, de ce côté, eu le choix entre le 1.4 HDi de 70 CV, le 2.0 l de 90 CV (dans les années-modèles précédentes), et plus tard, le 1.6 HDi de 90 ou 110 CV, ou encore les 136 chevaux de la nouvelle version 2 litres.

Alternatives à la Peugeot 307

Le segment C, où se range cette 307, est l'un des plus garnis tous segments du secteur automobile confondus. On dispose partant de quantité d'alternatives à la 307. Mentionnons déjà, par exemple, la VW Golf et l'Opel Astra - des alternatives qui coulent de source. Mais si la question du confort figure en haut de la liste, alors, ce sera plutôt la Renault Megane, la Citroën C4 ou la Lancia Delta. Et ce ne sont pas non plus les Orientales qui manquent. Une Kia Cee’d, une Toyota Auris ou une Hyundai i30, on a le choix

Choisir une Peugeot 307 d'occasion

On trouve des centaines de Peugeot 307 sur 2ememain.be, bien que le modèle ait définitivement rangé son tablier en 2008. Vous trouverez des exemplaires en bon état à partir de 2 000 euros, dans ce cas, avec un kilométrage souvent élevé. Le prix de vente moyen tourne autour de 3 500 euros. Naturellement, les véhicules plus jeunes, équipés ou peu utilisés vaudront deux fois plus. On trouve environ une essence pour deux diesels, et la répartition entre les berlines (à trois ou cinq-portes, donc) ou les breaks est environ égale. Les CC - cabriolets équipés d'un toit en dur - sont les plus rares et aussi les plus chers.

Montrer plus