790 résultats

Peugeot 206

  • Successeur de la légendaire Peugeot 205
  • Lancée en 1998, remodelée en 2003 et 2009
  • Trois-portes ou cinq-portes
  • Coupé-Cabriolet (206 CC) en 2001
  • Break (206 SW) en 2002

En 1998, Peugeot devait écrire le nouveau tome d'une légende, celle de la 205. Une voiture restée 15 ans en production, et dont pas moins de 5,3 millions d'exemplaires ont été construits. Mais la 206 a pris la relève avec brio. Elle est la voiture française la plus construite de tous les temps - 8,3 millions d'exemplaires sont sortis des chaînes de production.

Au départ, les Français n'étaient pas partis sur l'idée de produire le successeur direct de la 205. L'idée était plutôt que la personne qui achète une 205 pas chère serait séduite par la Peugeot 106, que celle qui pouvait se permettre un exemplaire plus cher se rabattrait sur la Peugeot 306. Mais la stratégie a capoté. Heureusement, Peugeot n'avait pas arrêté la chaîne de production de la 205 - et c'est ce qui lui a permis de continuer à fournir des véhicules jusqu'à ce que la 206 amenée au grand galop soit disponible. Une 206 qui est vite devenue la coqueluche du grand public.

Versions disponibles

La 206 est sortie en trois-portes et cinq-portes, tout comme la 205. En 2001, un Coupé-Cabriolet a fait son entrée dans la gamme (avec un toit repliable automatique en acier) et, un an plus tard, la gamme a finalement accueilli un break doté de surprenants feux arrière en forme de boomerang. La gamme de motorisations est très diversifiée. Du côté des essences, la plus petite est une 1,1 l et la plus grosse une 2 litres pour la RC (développant 180 CV), avec, entre ces deux extrêmes, chaque fois des 1400 et des 1600 selon l'année de construction. Les diesels ont également subi une grande évolution. Les 1900 plus anciens ne sont pas aussi puissants, mais ils sont plus souples. Et ces moteurs s'avèrent quasiment inusables. Ultérieurement, nous avons vu un 2 litres HDi de 90 CV, un 1,4 l de 67 CV et un 1,6 développant jusqu'à 110 CV. Toutes ces motorisations se sont avérées fiables, tout comme la 206 en soi. Ce véhicule est connu comme une auto relativement bon marché en termes d'entretien, pratique et spacieuse pour sa taille, et offrant une bonne tenue de route. Un véhicule confortable et quand même vivant, avec une bonne maniabilité.

La vie éternelle

Un succès monstre, à l'aune de celui remporté par la 205, attendait la 206. Le modèle s'est si bien vendu qu'à la sortie de la 207 en 2006, ce modèle était encore en production. La gamme a de nouveau été réorganisée lorsque la 206 n'a plus été disponible qu'en version 206+ dotée d'un nombre limité de motorisations et d'options préétablies. Question de faire suffisamment la différence avec le successeur réel. Le succès s'est avéré si grand qu'en 2009, Peugeot a doté cette 206+ in 2009 du nouveau visage de la famille. La production n'a été arrêtée pour l'Europe occidentale qu'en 2013.

Les alternatives à la Peugeot 206

La 206 en break et coupé-cabriolet faisait plutôt figure d'exception dans son segment. Le succès de ces versions s'est dès lors avéré trop limité pour garantir un successeur. Peugeot a de nouveau construit une 207 CC, mais plus de stationwagon, et pour ce qui est de la dernière 208, plus aucune version ne se décapote. Les Français ont donné la priorité au développement d'un SUV, la 2008.

Nous avons une pléthore d'alternatives à la 206 en trois-portes et cinq-portes. Si vous restez chez les Français, la Citroën C3 et la Renault Clio sont des options évidentes. Dans le même segment, cependant, nous pouvons aussi citer la Fiat Punto, la Seat Ibiza, la Volkswagen Polo, l'Opel Corsa, la Mazda 2 ou la Demio et la Toyota Yaris - et la liste est encore longue.

Acquérir une Peugeot 206 d'occasion

La Peugeot 206 n'est pas un véhicule cher. Ni à l'achat, encore moins en occasion. Vous trouverez des exemplaires à partir de quelques centaines d'euros déjà, mais encore des exemplaires affichant peu de kilomètres au compteur pour à peine plus de 5 000 euros. Et vu son succès, nous avons également un grand éventail de versions à essence et diesel, de variantes de carrosseries et même de boîtes, avec des moteurs à essence plus boîte automatique en guise d'alternative à la manuelle. Plus ces véhicules prennent de l'âge, plus il importe de tenir compte du carnet d'entretien (preuves à l'appui).

Montrer plus