Désolé de vous déranger, mais nous avons d'importantes nouvelles pour vous!

Bonnes nouvelles pour vous! Maintenant que Kapaza met fin à ses activités, 2ememain.be est plus que jamais le plus grand site de petites annonces de Belgique.

  • Encore plus d'acheteurs potentiels pour vos articles et donc, une vente plus rapide.
  • Vu que tout le monde se retrouve désormais sur 2ememain.be, vous avez la certitude de trouver ce que vous cherchez !
216 résultats

Peugeot 106

  • La citadine compacte de Peugeot
  • Précède la Peugeot 107
  • Techniquement jumelle de la Citroën Saxo
  • Lancement en 1991
  • Long cycle de production jusque 2004
  • Lifting en 1996
  • Près de 3 millions d'exemplaires vendus
  • Variante 106 Rallye sportive

Peugeot a présenté sa 106 en 1991, comme modèle d'entrée de gamme pour sa fameuse 205, un modèle à la popularité phénoménale. Construite sur le châssis fortement adapté de la Citroën AX, elle compte 3 portes, ou 5 à partir de 1992. Légère, la 106 est à la fois vivante et confortable. Sa ligne attrayante, bien de son époque, a permis à Peugeot d'en distribuer pratiquement 2,8 millions d'exemplaires.

Différents équipements

La 106 était proposée en plusieurs niveaux d'équipement : de XN, XR à XT, avant que viennent s'y ajouter les XS et XSi, plus sportives, ou si vous préférez : des GTI "light". Le vrai GTI était alors réservé à la gamme 205. Mais en 1994 apparaît une version "Rallye" légère, développée par le département sport de Peugeot et Talbot, qui existait encore à l'époque. Ce petit modèle, qui hérite d'un moteur essence 1.3 litre de 100 ch, est allégé par l'absence d'organes de confort. Pas de lève-vitres électriques par exemple, ni de servodirection, ce qui complique un peu les manœuvres en ville. La vraie 106 GTI devient réalité en 1996, avec un moteur essence 1.4 de 120 ch de puissance nominale. Il souligne la modernisation de la gamme. Depuis cette époque, la 106 a droit à un intérieur retravaillé et des parechocs redessinés et laqués. La 106 fabriquée à partir de 1996 est appelée Phase 2, contre Phase 1 pour celle des 5 premières années.

Les moteurs les plus discrets sont de type 1.0, 1.1, 1,3 et 1.4 litre essence. Il y avait également un Diesel 4 cylindres 1.5 litre, sans turbo. Il était économe pour son temps, mais selon nos normes actuelles, la 106 n'est certainement pas la reine de l'économie.

La Citroën Saxo était techniquement identique à la 106, mais n'a rejoint le catalogue du constructeur français qu'en 1996, alors que la 106 avait déjà 5 ans d'existence.

Les alternatives à la Peugeot 106

En fonction de l'année de production et du budget disponible, l'acheteur intéressé par une 106 peut éventuellement se tourner vers son successeur, la 107. Sa conception est différente, elle a d'ailleurs été construite en collaboration avec Toyota comme petite citadine minimaliste et bon marché. La 106 semble avoir eu un peu plus d'ambition. Inutile de préciser qu'on peut également songer à la Citroën Saxo. Les autres concurrentes de son époque se nomment Volkswagen Lupo, Seat Arosa et Renault Clio, voire Twingo. Du côté des Asiatiques, citons la Yaris de Toyota et la Micra de Nissan, alors que les Coréens Hyundai et Kia ne se sont intéressés que plus tard à ce marché.

Acheter une Peugeot 106 d'occasion ?

En fait, la réputation de fiabilité de la Peugeot 106 est assez neutre : ni bonne ni mauvaise. Mais les problèmes mécaniques dus aux motorisations, assez simples, sont plus rares que ceux découlant de l'âge. Sur la centaine de 106 d'occasion actuellement en vente sur 2ememain.be, une seule coûte plus de 3000 €. La moitié de cette somme suffit déjà pour trouver un modèle au kilométrage réduit. Étant donné que les versions essence sont souvent utilisées comme citadines ou deuxième ou troisième voiture familiale, elles sont plus fréquentes que les variantes Diesel. Les versions GTI et Rallye sont évidemment plus rares, et nettement plus recherchées.

Montrer plus